HARMONIE DE VIE

Les bienfaits de la méditation pour la peau


Vous appliquez méthodiquement votre rituel de soin en 4 étapes pour votre peau matin et soir. Vous utilisez en plus les masques et les soins pour le corps qui vous correspondent. Pourtant, vous sentez que vous et votre peau avez besoin de plus. En un seul mot : MÉDITEZ. On vous dévoile aujourd’hui tous les bienfaits de ce rituel bien-être. 


1. Les effets du stress sur ma peau

Avez-vous déjà remarqué que la peau est le reflet de votre état intérieur ? Stressée, vous avez des boutons d’acné. Anxieuse, des rougeurs apparaissent. Triste, et voilà que des rides prématurées font leur arrivée !
Oui, tout est lié. Et tout s’explique !

La modification des cellules

Méditer, c’est respirer, se détendre, se concentrer sur l’instant présent…
Mais méditer, pour les cellules, c’est la garantie de recevoir le plus d’oxygène possible, d’avoir une meilleure circulation sanguine, mais aussi de réduire l’oxydation des cellules !
Ensemble, ces bénéfices ralentissent donc le processus du vieillissement de la peau.

Le lien entre les hormones et ma peau

À chaque état psychologique correspondent des hormones : en fonction de ce que vous ressentez, le système nerveux libère différentes hormones, comme par exemple le cortisol, l’adrénaline ou encore la norépinéphrine. Ces hormones sont libérées en situation de stress, d’anxiété, de tristesse ou de colère.
Le corps libère ces hormones non par vengeance, mais bien pour se préparer contre tout danger ! Il ne fait pas la différence entre une attaque d’ours, ou une grosse facture à payer… Prenons par exemple le cortisol, aussi appelé « hormone du stress » : il cause une mauvaise cicatrisation des plaies, dégrade l’état de la peau, et cause des inflammations.

Jon Kabat Zinn, Professeur émérite en médecine et rendu célèbre pour ses enseignements sur la méditation de pleine conscience, a mis en évidence les impacts du stress sur les personnes souffrant de psoriasis. Il a donc élaboré l’expérience suivante…

Il créa 2 groupes distincts de personnes faisant du psoriasis. Pour le 1er groupe, les patients reçoivent le traitement classique par la photothérapie. Le second groupe doit méditer en pleine conscience pendant le traitement UV : sentir les effets des rayons sur leur peau, se concentrer sur leur respiration, être à l’écoute des sensations corporelles…

Résultat : les effets de la photothérapie étaient 4 fois plus efficaces sur les patients qui écoutaient les consignes de pleine conscience !

Psychosom Med, 1998 Sept-Oct;60(5):625-32. Influence of a mindfulness meditation-based stress reduction intervention on rates of skin clearing in patients with moderate to severe psoriasis undergoing phototherapy. (UVB) and photochemotherapy (PUVA)
Faber EM, Nall L. Psoriasis : a stress-related disease. Cutils. 1993 May; 51(5):322-6. Review

Une peau pleine de bonheur

Ce n’est pas un hasard si en revenant des vacances, ou bien le lendemain d’une soirée romantique, on vous complimente sur votre peau et votre éclat ! Certains l’appelle l’aura, d’autres l’extase, mais la science l’explique par la production suffisante d’hormones dites « du bonheur ».

Dans ces moment-là, un cocktail d’hormones bénéfiques est libéré : la sérotonine, l’endorphine, la dopamine, la mélatonine, etc… Ensemble, ces hormones servent de neurotransmetteurs. En bonne santé et en bonne quantité, elles favorisent le bon fonctionnement des cellules, qui à leur tour travaillent correctement sur la santé et la beauté de votre peau !

N'oubliez jamais, la beauté extérieure, c’est le reflet de la beauté intérieure ✌.ʕʘ‿ʘʔ.✌

Une approche holistique du bien-être

Adopter un rituel de peau, c’est la première étape du bien-être ! C’est ce moment où matin et soir, vous prenez 5 à 10 minutes de votre temps pour VOUS. C’est aussi ce moment où vous entendez un peu plus vos pensées, où vous vous concentrez sur vos envies. C’est en fait déjà … une forme de méditation ! 



2. Les clés de la méditation

Commençons par le commencement : la méditation, qu’est-ce que c’est exactement ?

C’est Jon Kabat Zinn, fondateur de la « méditation pleine conscience » ou encore mindfulness en anglais, qui peut nous l’expliquer : 


« La pleine conscience – Mindfulness – signifie diriger son attention d’une certaine manière, c’est-à-dire : délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur »

Il part du constat suivant : nous vivons une vie en constante connexion aux autres.

Ce n’est pas très clair ?

Prenez votre journée d’aujourd’hui.

Vous vous êtes levé. Très vite, vous avez directement mis la télévision, ou parlez avec vos proches. Vous êtes allé au travail avec la radio. Une fois arrivé, vous discutez avec vos collègues. Toute votre attention a été porté à votre travail (et aux brèves pauses Instagram et Facebook). Retour à la maison et c’est la même chose. Même si vous rentrez à pied, vous vous concentrez sur la musique dans vos oreilles, ou bien sur les gens que vous croisez dans la rue !

Bilan de la journée : à quel moment avez-vous été connecté à vous-même ? Quand est-ce que vous vous êtes écouté ?

Si vous l’aviez fait, vous auriez peut-être perçu certains automatismes ou certaines pensées. Vous auriez peut-être entendu votre corps qui vous demande une petite séance de sport, ou bien un rituel de peau complet pour la soirée !


Il y a plusieurs grands principes au cœur de la méditation de pleine conscience :

Être présent à soi, quotidiennement

En prenant 5, 10 ou 15 minutes pour vous, tranquillement, en vous écoutant, vous arrêtez de vivre en mode pilote automatique, en sur-sollicitation permanente.

Porter attention à sa respiration

Le secret de la méditation : se concentrer sur sa respiration. Il s’agit à la fois d’adopter une respiration profonde, que vous pouvez compter (5 secondes pour inspirer, 5 secondes pour expirer). Il s’agit également de ressentir sa respiration : on ressent l’air qui entre par vos narines, vos poumons et votre ventre, puis l’air qui ressort par votre bouche !

Observer ses émotions, ses pensées, ses sensations

L’objectif ultime de la méditation n’est pas de penser à rien.

C’est impossible ! 

Votre cerveau va à 1000km/h (et tant mieux). Impossible pour lui de s’arrêter quand vous le « décidez ». Même si votre intention est de vous reconcentrer sur vous-mêmes, vos pensées vont et viennent comme bon leur semblent. Que vous réfléchissiez au repas du soir, ou bien au sens de la vie, elles sont libres comme l’air et difficiles à arrêter.
L’objectif : les observer, avoir le recul nécessaire pour être témoin de votre activité mentale. Ce travail d’observation, c’est le plus important et le plus difficile ! Il faut réussir à se dissocier de toutes ces pensées, pour justement constater ce flot de pensée…

Vous voyez l’idée ? 

Pour faciliter l’observation de vos pensées, prenez le temps d’observer vos sensations, vos émotions… Sentez tous les points de contacts de votre corps avec le sol, observez ce sentiment que vous ressentez depuis quelques jours…

L’absence de jugement

Méditer, ce n’est pas le lieu du jugement : peu importe vos pensées, vos sensations, ne vous jugez pas. Adoptez une position « neutre », sans tenter de les contrôler ou de les analyser.

3. Comment méditer ?


1. La clé de la méditation en pleine conscience, c’est de lui accorder un moment de votre journée quotidiennement. Le matin au réveil, le soir en rentrant du travail ou juste avant de dormir, c’est à vous de choisir ce qui est le plus pratique et le plus réalisable ! Le plus important : choisissez un endroit calme et silencieux. 

2. Ensuite, c’est simple : asseyez-vous ou allongez-vous, comme vous préférez, fermez les yeux, et commencez tranquillement à vous concentrer sur votre respiration. 

3. Respirez de plus en plus doucement, en comptant chaque respiration
.
4. Laissez les pensées, les émotions et les sensations vous envahir puis disparaître, tout en les observant. Il n’y a pas d’effort de concentration particulier à faire, il faut juste observer et respirer ! 

5. La séance de méditation de pleine conscience peut durer quelques minutes. À vous de décider le temps que vous souhaitez y accorder !

Méditation : les applis utiles

De nombreuses applications existent pour vous permettre de méditer. Elles servent à vous guider tout au long de vos séances de méditation !

Petit Bambou : cette appli est vraiment super, car elle propose chaque jour des séances de méditation guidée, qui abordent de nombreux thèmes comme le sommeil, la gestion du stress ou encore la parentalité.

Calm : super appli également, qui se spécialise à la fois sur la méditation et sur le sommeil ! Idéale pour les débutants.

RespiRelax : une appli qui vous donne le tempo de la respiration. Vous paramétrez la durée de la séance, la durée de chaque respiration, le choix de la musique… et c’est parti ! Vous n’avez plus qu’à suivre le rythme de la musique pour respirer. 


DÉCOUVREZ VOTRE ROUTINE


   
  NETTOYER                        PREPARER


   
   ACTIVER                         CORRIGER


JE DÉCOUVRE

ENTREZ DANS L'UNIVERS JOWAÉ

JE M'INSCRIS

VOTRE POINT DE VENTE JOWAÉ

TROUVER

SUIVEZ-NOUS